Artistes‎ > ‎

BARNA Ligia

Tendances abstraites - février 2011

   
    
   
            
   




Ligia BARNAL, artiste peintre, France

Vit et travaille à ALBI , France

Formation artistique :

- 12-14 ans : cours formation extra-scolaire pour groupes d’enfants, dessin, peinture et histoire de l’art
- 2004-2005 : Cours peinture, CASI- INSA Lyon, avec Hanania Kabalo, artiste peintre
- 2006-2010 : Cours dessin, peinture, composition, association d’artistes « Rats d’Art » Muret, avec Michel Roty, artiste peintre

Expositions collectives :

2005 : CASI- INSA Lyon
2007 : INSA Toulouse
2009 : Salon « Campagn’art » de Saint-Martin ; prix de la galerie Art-et-miss, Paris,
2010 : Lamasquère
Février 2011 : galerie Art et Miss , Paris. Exposition « Art abstrait »

Expression artistique

Pratique la peinture à l’huile et des techniques mixtes.
Séries d’œuvres réalisées : 
- La première série est réalisée sur deux supports superposés : toile (ou papier) peinte couverte de radiographies partiellement peintes. En jouant sur la transparence des radiographies et en gardant le contenu objet de celles là (différentes parties du corps), l’idée mise en œuvre ici est le monde intérieur-extérieur, visible-invisible, caché-dévoilé. 
- La deuxième série est réalisée sur toiles et utilise en plus de la peinture des cordes et cordiers de violon fixées sur la toile. L’idée est ici d’exprimer des vibrations intérieures, consonantes ou dissonantes, par suggestion, en utilisant des éléments de construction des instruments à cordes.

Note d’intention artistique

Les tableaux sont réalisés à la peinture à l’huile avec des collages de cordes et cordiers de violon sur la toile. L’idée est ici d’exprimer des vibrations intérieures, consonantes ou dissonantes, par suggestion, en utilisant des éléments de construction des instruments à cordes. Le violon –corps et âme – est l’instrument de l’émotion, la voix humaine. La vibration de ses cordes et la richesse du son extraient du plus profond de Nous les nuances les plus subtiles de nos émotions. 
Le point de départ de chaque toile est l’impulsion, les sentiments et sensations vécues pendant une période de temps (courte ou plus longue). La composition sort alors entièrement de l’émotion vécue, elle est « visualisée » avant d’être mise en œuvre. 
Sa réalisation matérielle est une vrai performance car j’utilise des pièces (cordes) ayant déjà servi sur des instruments. Je m’interroge alors sur celui ou celle qui l’a joué, sur les sentiments qui l’ont animé…et le toucher des cordes devient souffle. L’incorporation d’autres matériaux dans la peinture comme les cendres de bois, ou des morceaux de charbon, a aussi une symbolique en liaison avec le sujet du tableau. Enfin, le tableau finit par devenir résonance, aller retour d’ondes en phase.






Comments