Artistes‎ > ‎

CHESCA

Art au féminin - Avril 2017

        
          
                         

  
          


  

CHESCA, artiste peintre, France

CHESCA

Née au Québec, dans le Fjord de Saguenay, au sein du plus beau village du monde, Sainte-Rose-du-Nord,  le fjord se retrouve naturellement à l’arrière-plan de plusieurs de ses tableaux.

A l’âge de 21 ans, elle a rencontré l’homme qui allait orienter sa vie.  Avec lui, elle est partie vivre d’abord à Québec, puis à Montréal et enfin en France, où elle réside depuis 42 ans. Enseignante, elle travaillait  avec ses élèves les arts plastiques, matière qu'elle appréciait particulièrement, car les séances lui permettaient de s’exprimer à travers le travail des enfants.

Ce n’est qu’en arrivant à Milly-la-Forêt que sa propre vie a commencé à s’affirmer et que le besoin de développer son travail personnel a pris toute sa dimension.

C’est alors qu'elle a choisi le nom de « Chesca », diminutif de « Francesca »,  pour signer ses travaux d’artiste qui, au début, étaient des collages. Par la suite, elle a appris à utiliser tous les médiums, du pastel à l’aquarelle, en passant par le fusain, pour aboutir à la peinture à l’huile qui est devenue son mode d’expression préféré.

Sa démarche s'inspire de faits intimes comme l'observation des mouvements de ses petits enfants montant et descendant les escaliers de Puiseaux dans une course effrénée et aussi d'influences artistiques et littéraires dont deux artistes qui ont eut une influence très présente dans son travail : Joseph Beuys et Jean Cocteau qui ont été les sujets dans ses espaces en symétrie avec personnages. Le philosophe Nietzsche, lui, a donné un sens à toute une série de  tableaux et sa philosophie s’inscrit souvent dans son travail récent sur le thème « instant ».

Elle travaille presque toujours plusieurs tableaux simultanément, ce qui conduit à composer des séries avec des symétries et des dominantes colorées. Instinctivement et emotionnellement, elle recherche des couleurs vives, fortes, profondes.

Devant la toile vierge, elle commence par poser une colonne verticale solide, puis elle construit le tableau autour de cette colonne; invariablement, un escalier s'invite dans la composition et vient ajouter une sensation d'élévation. Elle cherche a donner l'impression de mouvement dans la profondeur du tableau et à susciter une réflexion intérieure.