Artistes‎ > ‎

CONVENANT Daniel

Exposition personnelle : mai 2015

     
http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/976-convenant.html          http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/971-convenant.html    http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/975-convenant.html     http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/977-convenant.html         

               http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/970-convenant.html


Art abstrait : Octobre 2017

http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/2496-convenant.html                            

http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/2503-convenant.html     http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/2520-convenant.html     
http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/2518-convenant.html     
http://art-et-miss.eu/convenant-daniel/2516-convenant.html     
     

     


 Vente en ligne des tableaux de Daniel CONVENANT


Daniel CONVENANT - Biographie

Portrait d'artisteDaniel CONVENANT est né le 26 juillet 1945 à Paris. Il est le benjamin de 3 enfants et vit à Malakoff jusqu' aux années 1964

.A 8 ans, il est en admiration devant son frère de 10 ans son aîné qui dessinait des BD. C'est le moment où germe en lui, l'envie de peindre. Plus tard, le soir, il suit simultanément à ses études, des cours de dessin et de peinture à Montparnasse. Après ses études  il rentre dans une école d'art de menuiserie.

Il fait son service militaire dans la marine. Il est embarqué sur le "Bouvet" et découvre, alors, d'autres horizons en voyageant dans des pays lointains.

Le 9 septembre 1967 il se marie avec Monique, encore étudiante, et s'installe dans le 14ème arrondissement de Paris. Daniel CONVENANT commence à travailler comme dessinateur chez TAURANT, installateur de stands d'exposition. Mais très vite il le quitte.

Sybille, naît le 24 janvier 1968 et David le 17 novembre 1971. C'est en 1969, qu' il intègre la société FONCTIONS FORMES, toujours dans la conception de stands d'exposition. Cette societé dirigée par Jean-Paul GAUCHER qui deviendra un ami jusqu'à son décès le 13 janvier 2008.

ll achète une maison à Guyancourt (Yvelines) en 1970.

En 1981, il crée son propre bureau d'études  "C8D Publicité" et connaîtra une belle réussite professionnelle jusqu'au 30 avril 1993, date où un accident vasculaire cérébral le laisse aphasique et hémiplégique pendant plusieurs mois. Sa société est alors vendue.

Avec volonté et persévérance il redécouvre la peinture et il est fortement impressionné par le surréalisme. Il rentre aux

? Beaux Arts de Versailles, obtient son diplôme en 1997 avec mention, et dans la même année, fait une exposition personnelle à Guyancourt avec 60 toiles. 

En 1998, la toile " L'Effigié d'un rêve muet " 136 x 97, est primée au Cercle des Arts de Paris et obtient la médaille d'Or.

En janvier 1999 un nouveau drame: décès de Monique, sa femme.

Après un séjour d'une année passée à Paris, il s'installe à Versailles où il vit toujours..

En 2000, il est primé par le Conseil Général des Commissaires aux Comptes et en 2005, une toile est vendue à Drouot Neuilly  3000 €..

 De 2008 à 2012, il passe la moitié de son temps à Versailles et à Pont Aven où il avait un atelier-galerie.

Daniel CONVENANT participe et a obtenu de nombreux prix dans des salons en France et à l'étranger


Démarche :

Visage d'homme,  écorce d'âme"

Plus que n'importe quel autre artiste, il est impossible de dissocier l'homme de son oeuvre. C'est dans ses toiles que Daniel Convenant parvient à faire ressortir ses croyances, ses espérances, ses rêves, son espace intérieur. 

" Je suis celui qui observe, qui sent, qui respire, qui hume. Je suis comme un filtre qui retient les sens et qui les transmet en une oeuvre picturale sous l'acte du geste de peindre."

Ce geste qui change la nature des choses par une trace laissée dans la matière et qui, elle- même, devient matière. C'est le fondement  les arts plastiques.

En 1993, c'est de " l'Arbre" qu'il puise sa force. Après l'avoir observé pendant des années, peint d'une façon figurative, il pénètre dans son écorce, puis dans ses noeuds qu'il agrandit, transforme jusqu'au moment où l'image l'interpelle.

" Là je fais corps avec la toile. C'est la communion avec mon mental, avec ma main et mes yeux. Mais je suis toujours acteur parce que  mon subjectif me répond et en même temps j'interviens."

A partir de 2002, sa palette de couleurs s'éclaircit. En peignant, il travaille autant sur ses toiles que sur lui-même. 

?Ses figurines flottantes deviennent âme, douceur et plénitude dans un lyrisme surréel.

Toujours dans sa volonté d'explorer l'imaginaire, à partir de 2010, 

il se détache de la figuration pour aller vers l'essentiel en adoptant " le bitume". ll est à la cherche du geste laissant une trace qui sort du champ pour devenir performance. Ce geste émane  d'une énergie qui devient la traduction d'une émotion.

A la quête constante de découvertes et du même coup sur lui même, il sait qu'il est face  un monde spirituel où quelque chose  le dépasse. Mais Appréhender et la compréhension qui donnent un sens au temps et de la réflexion.

C'est dans sa création qu'il se questionne, se surprend et se dépasse.







Comments