Artistes‎ > ‎

LEMEUNIER Hélène

Printemps et renouveau - Avril 2003

   
   
   
   




Clair-Obscur / Lumière - mai 2003

   
   



Le corps - juillet 2003

   
   
   
            



Corrida et Flamenco - novembre 2003

   
   
   
      


Hélène LEMEUNIER, Artiste plasticienne, France

Femme-peintre
Née le 4 mai 1973
1981: Entrée à l'atelier Saturnino- Lauriol (Antony 92)
1992 - 1993: Atelier préparatoire Art school (Paris 19ème)
1993 - 1994: Création textile MJM ( Paris 11ème)
Octobre 1996: 1ère exposition personnelle (Paris 11ème)
Juillet 1998: Naissance de Laura


J'ai eu la chance de rencontrer à l'âge de huit ans Madame Lauriol, j'entrais dans son atelier comme on entre en religion, mercredi , samedi ... les mesures, la perspectives, les couleurs complémentaires ... l'odeur de la térébenthine, l'huile de lin tout cela je l'ai découvert grâce à elle. A quinze ans elle me laissa assister au cours de nu (avec autorisation parentale!), à 16 ans nous partîmes à douze en stage à Venise ( dormir dans les dortoirs d'un ancien palais, dessiner dans la rue, rien d'autre que 15 jours au rythme des fusains et des sanguines). Ce fut mon modèle, je lui doit de m'avoir montré la voie...
Après le bac ( le dessin n'étant qu'une option cela ne suffit pas...) me voici comme une âme en peine au salon " que faire sans le bac?" genre d'endroit qui explique aux cancres comme moi que ce n'est pas la fin du monde. Ce fut au contraire le début, mes parents ( que j'adore et que je remercie discrètement ) admettent enfin que le dessin n'est pas qu'un loisir et je m'inscrit dans une école qui propose des formations artistiques professionnelles... J e rêve des beaux arts et me voilà en Création textile...tant pis...l'école est enfin à mon goût. Dessin et peinture en classe comme 'à la maison.... J'en sors avec un diplôme plus ou moins reconnu de créateur textile. J'aurais alors du me diriger vers le "sentier"...
Me voici sur un balcon lors du vernissage d'un ami lorsque celui qui me soutient depuis toujours ( et encore) me propose ma première exposition...comme ça...nous refaisons le monde...l'idée fait son chemin...
Elle aura lieu en octobre 1996, je travaille pendant 6 mois pour fournir une dizaine de toiles. J'envoie 50 cartons d'invitation , à peine un tiers des gens se déplace mais je vends mes premiers tableaux... ( tellement surprise que je crois que c'est une blague)... je réalise enfin ce que je veux faire "quand je serais grande".

Avec ma première vente je m'achète un énorme chevalet en chêne ( qui ne rentre même pas dans notre studio!)...je peins dessus depuis...

De 1996 à 1998 mon travail est exclusivement à la peinture à l'huile.
Ce sont des femmes pour la majorité. Seuls trois hommes résident au milieu d'une trentaine de pulpeuses et sensuelles Vénus. Après un enseignement du dessin très académique, il me faut plusieurs années avant de me jeter à l'eau et de produire quelque chose de très personnel. La toute première sera "bleu comme une orange", un nu de femme enceinte bleu. Après la surprise, les bleus se suivront mais ne se ressembleront pas. Les inspirations sont multiples comme de simples croquis effectués à l'école ou des mangas dont les héroïnes sont à la fois femme et enfant (un peu de moi-même en somme).
Un petit repos le temps de faire un bébé et d'en profiter pleinement. De janvier 98 à septembre 2000 il n' y aura aucune création ( ma tête et mon coeur sont submergés par d'autres sentiments...)
Septembre 2000 est le moment du déclic et aussi du premier collage.
Je découvre les effets de matières et de couleurs. Après avoir vidé des dizaines de tubes de peinture bleu je reprend goût aux jaune, rouge, vert et aux millions de nuances que nous offrent les palettes graphiques. Je découvre le plaisir de faire des recherches sur des thèmes abordés, j'expérimente de nouveaux supports. Restent ses femmes peintes qui font partie intégrante de mon travail, la pudeur de la jeune fille a parfois fait place à l'érotisme, à l'audace....
Mars 2003 annonce une nouvelle période, après avoir travaillé avec différents auteurs ( je suis très attirée par les textes) j'entame un projet qui me tiens sûrement plus à coeur que tous les autres, sur Auguste Rodin et Camille Claudel. Un dialogue créateur est né entre un jeune auteur, Zivim, et moi. Un retour aux sources de mon travail, de l'huile de lin, des pigments....pour une série plus personnelle encore.

Comments