Artistes‎ > ‎

THOMAS Christian

Printemps et renouveau - Avril 2003

   
   
   
            



Clair-Obscur / Lumière - mai 2003

                        
 
       



Thomas Christian, sculpteur, France

Christian Thomas est un sculpteur-peintre français, né le 10 avril 1947, à Paris.

Artiste abondant et hétéroclite, s’approchant de la figuration libre, il est notamment influencé par Niki de Saint Phalle, Jean Dubuffet, Giacometti, Henri Moor, les arts africains. Il revendique par ailleurs une parenté avec l’art brut, qu’il affectionne particulièrement.

La richesse des matériaux qu’il utilise pour créer témoigne de sa diversité :

* le bronze, la terre, le plâtre et le plastique pour ses sculptures,
* le papier, la peinture acrylique, l’huile, la peinture à l'eau, le tipex et le cirage pour ses peintures.

Ses sculptures symbolisent fréquemment des corps d’hommes et de femmes aux formes étirées et disproportionnées, dans les positions debout, assis et allongé, surmontées de têtes minuscules et souvent sans visage. Il sculpte également ce qu’il nomme lui-même des « tronches », qui sont des sortes de visages hybrides à la frontière de l’Homme et du monstre, et qu’il peint parfois avec des couleurs vives ou sombres. Ses sculptures en plastique représentent librement des visages, des êtres, des idées.

Son œuvre picturale est très riche : fresques, formes abstraites, corps de femmes aux silhouettes étranges et originales.

Concepts personnels

Christian Thomas est par ailleurs l’inventeur de plusieurs concepts novateurs :

* les peintures « Art/Fax » : l’artiste introduit un dessin dans un fax qu’il met en route. Alors que le fax avale le dessin, l’artiste tient le papier pour accélérer ou ralentir le défilement. Au terme de cette manipulation sort finalement de la machine un dessin n’ayant plus rien à voir avec l’original. Il utilise fréquemment du papier thermique, qui a la particularité de se détruire avec le temps.
* le « drink-art » : l’artiste prend des canettes vides qu’il écrase, modélise et peint pour créer des formes abstraites, des visages le plus souvent.
* le « toilet-art » : l’artiste remplit et peint des rouleaux de papier toilette vides pour figurer des têtes.

Christian Thomas s’est également illustré dans la création d’étiquettes de vin. Il a « habillé » des bouteilles de Bourgeuil pour les crus 1995, 1996 et 1999.

Comments